14 Jun 2018
Mort d'Antoinette Fouque, pionnière du mouvement féministe

Mort d'Antoinette Fouque, pionnière du mouvement féministe

A l'ONU et sur toute la planète, Antoinette Fouque (http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2014/02/21/mort-d-antoinette-fouque-pionniere-du-mouvement-feministe_4371490_3382.html) défend les femmes. Le Collège de Féminologie et le Club Parité 2000 ont été fondés par cette militante. Tous les combats féministes ont reçu son appui. Pour Antoinette Fouque, il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme. C'est la phrase écrite sur une banderole qu'elle brandit durant une manifestation parisienne du MLF.

Antoinette Fouque, la femme de lettres

Sa maison d'édition donne les moyens à Antoinette Fouque de promouvoir la création féminine. Grâce à plus de six cents livres dédiés à la création des femmes, la société d’édition de la militante du droit des femmes aide de nombreux écrivains à se faire connaître. Les librairies inaugurées par l'écrivaine restent ouvertes jusqu'à minuit, il s'agit de lieux d’échanges. C'est en côtoyant les milieux intellectuels que, Antoinette Fouque constate que les femmes ne tiennent qu'une place mineure dans le monde du livre.

Antoinette Fouque un chemin entre enseignement et psychanalyse

Antoinette Fouque a travaillé dans l'enseignement après avoir décroché son diplôme Lettres. A la fin des années 60, la future militante fait la connaissance du fondateur du lacanisme. Son directeur de thèse est Roland Barthes. Antoinette Fouque décroche un Diplôme d'études approfondies. L'étudiante côtoie la romancière Monique Wittig durant cette période. Vous ne le saviez sans doute pas, mais c’est elle qui a lancé le groupe Psychanalyse et Politique, à l’origine du Mouvement de libération des femmes.

Antoinette Fouque se met en retrait du MLF lorsqu'elle s'envole pour les USA au début de la décennie 80. Le mouvement est alors victime de querelles intestines et a de moins en moins d'influence. Appuyée par quelques militantes, la jeune femme met en marche le MLF, Mouvement de libération des femmes). En 1989, à son retour d'Amérique, la militante lance l'Alliance des femmes pour la démocratie. Antoinette Fouque a combattu toute sa vie pour que le droit des femmes évolue.